3 parlementaires socialistes et 6 médecins saisissent le conseil d'Etat

Par 13/04/2020 - 16:45
01/01/2020 - 00:00

Victoire JASMIN, Hélène VAINQUEUR-CHRISTOPHE et Victorin LUREL, ont déposé ce lundi, conjointement avec six médecins, une requête en référé liberté auprès du Conseil d’État. Les 3 parlementaires socialistes veulent que les médecins libéraux puissent prescrire et administrer à leurs patients atteints du Covid-19, tout traitement nécessaire.

    3 parlementaires socialistes et 6 médecins saisissent le conseil d'Etat

C'est Maître Manuel DELAMARRE, avocat au cabinet Delamarre et Jéhannin, que les 3 parlementaires et les  six médecins (Dr. Albert AIRA, Mickael MALESPINE, Victor SFEIR, Alex RUART, Frédéric LECAPLAIN et Romain LEROY) ont déposé une requête en référé liberté auprès du Conseil d’État afin reconnaitre et mettre fin aux remises en cause par l’État :

  • -  de la liberté fondamentale des médecins – notamment de ville - en matière de prescription,

  • -  de la liberté fondamentale de délivrance de certains médicaments par les pharmacies d’officine,

  • -  de l’égal accès par les patients à un même médicament.

Pour résumé, les élus et médecins demandent au Conseil d’État d’enjoindre à l’État d’autoriser les médecins libéraux à prescrire et administrer à leurs patients atteints du Covid-19 tout traitement nécessaire pour apaiser les malades sur l’ensemble du territoire national, et notamment en Guadeloupe.

"En l’absence d’alternative thérapeutique, l’hydroxychloroquine, administrée en début de maladie, apparait aujourd’hui comme un traitement potentiellement efficace contre le Covid-19. Dès lors, nous demandons que tous les médecins puissent, en France, prescrire un traitement à base d’hydroxychloroquine, en l’adaptant naturellement à l’état de leurs patients. Par cet acte d’urgence, nous espérons que le Conseil d’État reviendra, sous 48h heures, aux atteintes portées à l’égalité devant l’accès aux soins, à la prescription médicale, à la délivrance, et donc au traitement, et permettra ainsi aux médecins d’administrer, en période d’urgence, tout traitement même hors AMM susceptible de guérir les Français."

La réaction de Victoire Jasmin, sénatrice de la Guadeloupe.

 

Commentaires

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.