5 ans de plus pour le détenu violent

Par • Mis à jour le 03/09/2016 - 17:58

Le détenu multi récidiviste, qui avait ébouillanté en début de semaine un surveillant de la prison de Fond Sarail, comparaissait vendredi après-midi devant le tribunal correctionnel. Il a écopé de 5 ans de prison supplémentaire. Pour rappel, il avait lancé le contenu bouillant d'une casserole sur l'agent avant de le poursuivre pour le poignarder. La victime, blessée et traumatisée, n'était pas présente à l'audience mais les représentants syndicaux y ont assisté.

    5 ans de plus pour le détenu violent

Une scène d'une rare violence filmée par les caméras de surveillance et diffusée lors de l'audience. On y voit damien Lafages, lancer le contenu bouillant d'une casserole sur le surveillant qui venait de lui saisir son téléphone portable. Le jeune homme a de surcroit poursuivi sa victime jusque dans l'escalier afin de la poignarder au niveau de la clavicule. "Je suis en prison depuis l'âge de 14 ans, c'est la prison qui m'a rendu comme ça" a indiqué le prévenu de 19 ans. En exécution de peine pour tentative de meurtre, l'individu a ajouté qu'on "ne lui donnait rien, ni formation, ni travail" et que sa demande de transfert vers un établissement de l'héxagone n'a jamais été prise en compte". Il a aussi soulevé la brutalité présumée des gardiens à l'encontre des prisonniers.

"On ne vous doit rien!"

Rien ne vous est du, c'est vous qui devez à la société" a répondu le ministère public. "Vous voulez qu'on vous relâche en vous donnant une médaille aussi?" a ajouté le magistrat. Le tribunal a condamné comme requis, le détenu à 5 ans de prison supplémentaire avec maintien en détention. Notez que les syndicats de surveillants étaient présent lors du procès, ils regrettent que l'agression n'ait pas été qualifiée en tentative d'assassinat, mais se disent tout de même satisfait de cette peine. Un mouvement de grève est toujours prévu mardi prochain au centre de Fond Sarail, toutes entrées ou sorties devraient être bloquées.