5 ans fermes pour le chauffard du Morne Vergain

Par 29/04/2016 - 16:58 • Mis à jour le 29/04/2016 - 16:58

Les affaires aboutissent presque toujours, c'est une question de temps. Souvenez-vous de cet accident de la route qui avait posé beaucoup de difficultés aux policiers. Le décès en 2012 d’un jeune de 25 ans à Morne Vergain Abymes. Le motard avait été percuté par un automobiliste qui avait pris la fuite, le pick-up d'entreprise avait été signalé les jours suivant dans un garage de Chauvel, après de multiples appels à témoins notamment sur RCI. A l’issue d’une longue enquête, l’auteur a finalement été interpellé ces derniers mois. Refusant d’avouer malgré les évidences, il a écopé de 5 ans de prison avec mandat de dépôt.

    5 ans fermes pour le chauffard du Morne Vergain
Plus de 3 ans d’enquête et d’instruction, avec de multiples expertises parfois réalisées dans l’hexagone, qui ont mené à l’interpellation de Gilles Neptune, 55 ans, d’origine haïtienne, à l’époque sans permis. L’accident s’était produit au croisement devant le Marché Conseil. Le chauffard avait coupé la route de la moto. Thierry Gossec, 25 ans n’avait pas survécu, sa passagère grièvement blessée souffre toujours de handicape, elle a aussi perdu la mémoire. L’homme ne s’était pas arrêté et avait même contourné les corps. Une attitude intolérable pour Karine, la sœur de la victime, cette audience jeudi était d’ailleurs symbolique, car tombait le jour de l'anniversaire de son petit frère:



Depuis sa garde à vue, Gilles Neptune a toujours nié les faits, usant à chaque fois d’excuses, mensongères après vérification d’où cette longue procédure. Face aux évidences, il a même tenté d’incriminer sa propre nièce, poursuivie elle aussi mais finalement relaxée. « Pourquoi avez-vous immédiatement mis votre pick-up au garage de nuit ? Pourquoi avez vous payé de votre poche alors qu'il est assuré? Arrêtez de nous prendre pour des idiots, vous êtes un lâche » s’est écrié le Procureur. Face à la mauvaise foi, il a réclamé une lourde peine 5 ans fermes, demande entièrement suivie par le tribunal.

Rinsy Xieng