8 mois fermes pour un automobiliste sous alcool

Par 19/01/2019 - 09:33 • Mis à jour le 19/01/2019 - 09:33

Force est de constater que les messages réguliers de sécurité routière ne touchent pas certains individus. Un chauffard multirécidiviste était jugé en procédure de comparution immédiate hier vendredi devant le tribunal correctionnel. Intercepté la veille aux Abymes, au volant sous état alcoolique, sans permis ni assurance. Les juges l’ont condamné cette fois à 8 mois de prison ferme avec un mandat de dépôt.

    8 mois fermes pour un automobiliste sous alcool

Il avait pourtant été prévenu à plusieurs reprises, déjà contrôlé pour des infractions routières du même type. Ludovic Nomed, âgé de 30 ans, circulait dans la nuit de jeudi à vendredi au volant de sa voiture. Une épaisse fumée noire sortait de son pot d’échappement ce qui a intrigué les agents de la brigade anti criminalité. Ces derniers décident donc de procéder à un contrôle, mais le conducteur ne présente aucun permis, ni papier d’assurance. Un risque énorme en cas d’accident et de dédommagement pour autrui. Heureusement il a été stoppé avant par la police.

Un homme averti vaut une double peine

Lors du dépistage, ce chef d'entreprise présente de surcroit un taux supérieur à la limite autorisée. C’est normal, il vient de boire des bières avec des amis dans une épicerie. Il n’en faut pas plus pour que l’individu soit embarqué et placé en garde à vue au commissariat central. Déféré dans la journée puis présenté en procédure d’urgence, l’homme a regretté son geste. "Oui mais vous étiez deux fois plus averti puisque déjà condamné auparavant" a déclaré le procureur de la République. Rappelons que beaucoup de chauffards ne comprennent pas la leçon tant qu’ils n’ont pas blessé ou tué quelqu’un sur la route. Il a requis 12 mois de prison ferme avec mise sous écrous, le tribunal a opté pour 8 mois avec mandat de dépôt et une forte amende à régler.