Affaire Ruffine-Turpin : pourquoi une enquête de flagrance ?

Par • Mis à jour le 10/08/2015 - 16:20

Vendredi, Samuel Finielz, le procureur de la République a ouvert une enquête de flagrance suite à l'altercation qui s'est déroulée, jeudi, entre Ludovic Turpin et Joann Ruffine. Mais quel est le but d'une telle enquête ?

    Affaire Ruffine-Turpin : pourquoi une enquête de flagrance ?
Vendredi, le procureur de la République de Basse-Terre, Samuel Finielz a décidé d’ouvrir une enquête de flagrance suite à l’altercation qui a opposé, jeudi, Joann Ruffine et Ludovic Turpin.

Selon nos confrères de France-Antilles, l’enquête ouverte pour "violences commises à l’occasion d’une manifestation sportive", a été confiée à la brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Saint-Claude. Cette dernière entendra les protagonistes et les témoins de l'affaire.

Ce type de violences constitue un délit sévèrement sanctionné. La peine maximale encourue est de 3 ans de prison, 45 000 euros d’amende et 3 ans d’interdiction sportive.