Affaire du Mémorial Acte : une enquête ouverte par le Procureur

Par 12/02/2021 - 13:00 • Mis à jour le 12/02/2021 - 12:11

Les suites de la plainte déposée par le syndicat CFTC en milieu de semaine auprès du procureur de la République de Pointe-à-Pitre. Ce dernier a décidé d'ouvrir une enquête confiée à la DZ Police Judiciaire du Morne Vergain. Des investigations menées avec des chefs présumés de “détournement de fonds publics et recel”.

    Affaire du Mémorial Acte : une enquête ouverte par le Procureur

"Emploi fictif, détournements de fonds publics, irrégularités dans le fonctionnement ou encore harcèlement moral sur certains employés", ce sont les irrégularités présumées dénoncées par le syndicat CFTC territoriaux cette semaine dans une plainte auprès du procureur de la République. Et justement, ce dernier a décidé d'ouvrir une enquête pour détournement de fonds publics et recel de détournement de fonds publics. Les investigations ont été confiées à la direction zonale de la police judiciaire, brigade financière qui devrait faire le point sur cette situation plutôt délicate. 

Selon nos sources, la procédure a été lancée ce vendredi. Une plainte que l'instance judiciaire prend désormais très au sérieux. Le représentant de la CFTC y dénonçait par ailleurs une "inégalité de traitement des agents, des pratiques de management toxique, ou des embauches discrétionnaires". Est ainsi pointé du doigt un "chauffeur de taxi qui aurait été embauché à un autre poste que celui qu’il occuperait vraiment au sein du musée. Mais qui dans le même temps ne ferait pas officiellement partie des effectifs malgré un salaire conséquent versé chaque mois" selon ce document.

Cette plainte dénoncerait aussi "une prime que toucherait la directrice du Mémorial Acte pour ses frais de transport, jamais officiellement validé par le Conseil d’administration", toujours selon le syndicat. Ce courrier jette aussi le "doute sur son embauche, qui serait invalide sur le plan administratif faute de publication adéquate". Une procédure officielle est donc aujourd'hui lancée, chapeautée par Patrick Desjardins, le Procureur de la République de Pointe-à-Pitre.

 

 

Tags