Âgé de 18 ans, il revendait des armes à feu sur les réseaux sociaux

Par 31/10/2020 - 05:00
01/01/2020 - 00:00

Un prévenu de tout juste 18 ans mais déjà très connu de la justice, était pour la première fois, jugé en tant que majeur en procédure de comparution immédiate. Il s’adonnait ces dernières semaines à la revente d’armes à feu du côté de Petit-Bourg et Lamentin. Ce sont les réseaux sociaux qui ont permis de le confondre, il a écopé de 2 ans et demi de prison ferme avec une mise sous écrous.

    Âgé de 18 ans, il revendait des armes à feu sur les réseaux sociaux

Une dizaine de mentions déjà au casier, le jeune prévenu de 18 ans n’est pas inconnu de la Justice, surtout pour des faits graves : vols aggravés, violences sur dépositaires publics, refus d’obtempérer et pour finir, complicité de tentative de meurtre. Il est d’ailleurs normalement sous contrôle judiciaire depuis cette dernière affaire survenue alors qu’il n’avait que 15 ans. Cela ne l’a pas empêché de s’adonner à la vente d’armes à feu en ligne.

Le 12 octobre dernier, les gendarmes de Petit-Bourg reçoivent une vidéo Whatsapp, montrant des pistolets, fusils et autres calibres mis à prix. En investiguant, un jeune reconnaissable à ses tatouages sur les mains, est identifié. Le suspect est placé en garde à vue le 19 octobre, mais il parvient à s’évader de la brigade, pendant plus de 10 jours il est recherché. C’est finalement son père qui appellera les militaires mardi pour qu’ils viennent le récupérer.

Une forte tête, passionnée d’armes, des amis plus âgés, lui auraient demandé d’écouler ce stock issu de cambriolages : Beretta, Remington, 22 long rifle, 7.65 ou calibre 12… L’intéressé s’y connait plutôt bien malgré son âge, d’où cette fonction de revendeur. « Si j’avais eu une famille, un cadre, je ne serais pas là » a indiqué le prévenu. Il faut dire qu’il a grandi dans une famille plutôt éclatée, a vite connu la rue et les mauvaises fréquentations, sa mère est d’ailleurs elle-même en détention provisoire. Malgré les multiples avertissements infligés quand il était mineur, rien n’y fait a souligné le procureur. Le tribunal a prononcé au total 30 mois de prison ferme avec mandat de dépôt.

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.