Agression présumée au CHU : le militant UGTG convoqué en février

Par 05/10/2021 - 21:02 • Mis à jour le 05/10/2021 - 20:59

L'agent militant du CHU convoqué ce mardi matin au commissariat central a finalement été placé en garde à vue pour les chefs de "Violences volontaires et dégradations". Cela fait suite à une plainte d'un interne la semaine dernière suite à ce qu'il considère comme une agression physique sur le parking de l'établissement. Le mis en cause est finalement ressorti libre en début de soirée avec une convocation en Justice.

    Agression présumée au CHU : le militant UGTG convoqué en février

L'agent militant de l'UGTG au CHU sera jugé devant le tribunal correctionnel pointois le 22 février 2022. Il a été auditionné en garde-à-vue au commissariat central pendant 9 heures, avant de ressortir libre peu après 18h. Un interne avait déposé plainte la semaine dernière suite à ce qu'il considère comme une agression physique subi sur le parking de l'établissement. La scène avait d'ailleurs été filmée et largement partagée sur les réseaux sociaux. L'interne justifiant à l'issue de 15 jours d'interruption temporaire de travail.

Interrogé, Maître Patrice Tacita, avocat de l'agent militant UGTG revient sur les charges retenues envers son client :

Tags