Année judiciaire 2019 : le bilan pénal du TGI de Pointe-à-Pitre

Par • Mis à jour le 25/01/2020 - 10:07

Les chiffres concernant l'année judiciaire écoulée ont été présentés lors de la rentrée solennelle du tribunal de Pointe-à-Pitre ce vendredi. La juridiction enregistre un taux considérable de jugements pénaux et d’incarcérations. Analyse de cette année 2019.

    Année judiciaire 2019 : le bilan pénal du TGI de Pointe-à-Pitre

Tout d’abord, en ce qui concerne les affaires pénales, le parquet a reçu en 2019, 33.453 plainte et procès verbaux, soit une augmentation de près de 16%. Sur les affaires "poursuivables", 7940 ont fait l’objet d’alternatives, et 4632 de poursuites. Le taux de réponse pénale a augmenté de 4.4% par rapport à l’année précédente, soit presque 95% de réponses. 3372 décisions jugées en correctionnelle, 653 comparution sur reconnaissance préalable soir le plaidé-coupable.

+186% pour le tribunal pour enfants

Quant à l’instruction, elle a ouvert 176 dossiers cette année, soit +12%, 277 ont été clôturé soit un développement de 60%. Idem pour les mandats de dépôts, +42% de mise sous écrous des mis en cause. Le tribunal pour enfants enregistre une forte montée, avec 656 saisines pénales, contre 229 en 2018, soit +186%. Les mesures éducatives à l’issue des présentations sont au nombre de 1586 soit +26%.

Un tribunal classé 5ème de France pour sa sévérité

On peut donc dire que le Palais de Justice de Pointe-à-Pitre est plutôt sévère en termes de décision d’incarcération, comme l’a révélé une récente étude. Au 31 décembre dernier, il y a avait 904 personnes écrouées, suivies en milieu fermé.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.