Assises : Denis COCKS acquitté pour la troisième fois

Par 15/05/2019 - 07:34 • Mis à jour le 15/05/2019 - 07:34

La cour d'assises de Basse-Terre est entrée hier soir dans l'histoire de la justice en France. Pour la première fois, en effet, dans 3 procès différents, elle a acquitté un même accusé, pour 3 affaires d'assassinat. Un fait inédit, qui est intervenu au terme de 5 procès, de 4 ans d'instruction, 2 jours d'audience et deux heures et demie de délibéré.

    Assises : Denis COCKS acquitté pour la troisième fois

Denis COCKS est-il un miraculé ? Il faut le croire pour qu'il soit 5 fois poursuivi, 2 fois condamné, 1 fois détenu... mais 3 fois acquitté ! Tout cela pour 3 crimes différents d'assassinat qui font dire aujourd'hui que les meurtriers de Williams ODEMO, commis dans la nuit du 7 au 8 juin 2013, de Rodrigue COCKS, intervenu le 16 février 2014 et celui de Francisco Ernest SKEETE courent toujours. Trois crimes tous commis à St Martin.

Depuis 6 ans, la vie de ce garçon entre ses 24 ans et ses 30 ans, devenu père de deux enfants, était insoutenable. Il n'avait même pas fini d'être inquiété avec un crime qu'on lui attribuait un second puis un troisième. 3 meurtres, qui plus est qualifiés d'assassinat pour, selon l'enquête, commis avec préméditation.

Des doutes

Des enquêtes, auxquelles il a manqué beaucoup d'éléments de preuves irréfutables, qui pouvaient convaincre sans le moindre doute de la culpabilité de celui qui en était le principal accusé.

Incarcéré, 3 ans après le premier crime, il avait été jugé et condamné au terme de 4 mois de détention, puis un mois seulement après cette première condamnation à la seconde, à tel point que le 1er appel est arrivé après sa 2e condamnation et même acquitté, il restait encore incarcéré par rapport à sa 2e condamnation.

Ce n'est que le 6 décembre 2017, soit 8 mois après sa 2e condamnation qu'il allait retrouver la liberté. Une liberté chèrement acquise au terme de 12 mois de détention provisoire qui l'autorisent aujourd'hui à faire valoir ses droits à des indemnités pour avoir été détenu alors qu'il a été jugé innocent.

Jusqu'à quand ? Le Ministère Public a 10 jours pour faire appel.

Une 3e fois. Verra t-on un 6e procès avec Denis COCKS ?

Qui va prendre ce risque de courir un 4e acquittement et de faire entrer Denis COCKS et son avocat maître Laurent HATCHY encore plus profondément dans l'histoire judiciaire des assises de la Guadeloupe ?