Assises: la condamnation de Georges Auréla amoindrie en appel

Par 25/11/2022 - 15:29

Reconnu coupable pour la deuxième fois du meurtre de Dimitri Saint-Prix, Georges Auréla a tout de même bénéficié d'une peine moins lourde en appel.

    Assises: la condamnation de Georges Auréla amoindrie en appel

Le verdict est tombé devant la cour d'assises de Basse-Terre statuant en appel, Georges Auréla a été reconnu coupable de meurtre et écope de 10 années de réclusion criminelle contre 14 en première instance.

Un verdict qui a fait dire à la défense assurée par maître Laurent Hatchi que l'appel était nécessaire. Le temps qui lui reste à passer en prison s'est considérablement raccourci surtout que le jeu des remises de peine, s'il en bénéficie, pourrait l'emmener à retrouver la liberté d'ici 1 à 2 ans maximum pour en avoir déjà purgé 4.

Déception des parties civiles

Celui qui est aujourd'hui âgé de 67 ans savourait donc même modestement en respect à la victime ce nouveau verdict pour lequel son avocat s'était battu bec et ongles pour faire admettre aux 9 jurés populaires et 3 magistrats professionnels que l'alcool l'avait aveuglé de colère le soir des faits pour que son client soit méconnaissable et s'en prenne pour des peccadilles à son ami de beuverie de seulement 30 ans, soit deux fois moins âgé que lui. 
 
Du côté des parties civiles, on est reparti déçu car les proches de Dimitri Saint-Prix comme leur avocat, maître Ezolété Kouassingan, estimaient que la peine de 14 ans était déjà minime au regard de la mort de l'un des leurs et qu'en la circonstance, atténuer cette peine ne semblait pas cohérente ni raisonnable.

Tags