Assises : le calvaire de Paulette Trobo âgée de 86 ans

Par • Mis à jour le 02/05/2018 - 06:26

C'est une bien triste affaire qui est appelée, à compter de ce mercredi matin devant la cour d'assises de l'année. Celle d'un braquage mortel survenu le 29 mars 2015 à la cité Mortenol à Pointe-à-Pitre chez une mamie de 86 ans. Des faits atroces et douloureux qui seront évoqués, à huis clos, jusqu'à vendredi devant la cour d'assises des mineurs. Un des 3 accusés qui seront assis dans le boxe n'étant âgé que de 17 ans, au moment du drame.

    Assises : le calvaire de Paulette Trobo âgée de 86 ans

Paulette TROBO avait 86 ans. Elle vivait seule à son domicile, cité Mortenol à Pointe-à-Pitre, mais recevait régulièrement la visite de ses enfants. Le 29 mars 2015, vers 8H du matin, 3 individus, âgés de 17, 21 et 26 ans, dont un était armé, allaient pénétrer chez elle, l'agresser, la ligoter et lui voler ses bijoux. Les 3 braqueurs allaient ensuite prendre la fuite.

Effrayée, en état de choc, la victime, toujours ligotée, allait sortir de son appartement pour appeler au secours mais chutait suite à un malaise causé par une crise cardiaque. Malgré les secours, d'abord de voisins, l'ayant vus tomber, puis des sapeurs pompiers, elle allait succomber. Les 3 jeunes auteurs des faits allaient être interpellés respectivement les 14, 15 et 16 juin suivants, soit mois de 3 mois après leur crime. 2 d'entre eux seront mis en examen pour vol avec violence ayant entraîné la mort, le 3e pour complicité.

Cette affaire avait ému la Guadeloupe, eu égard à l'âge de la victime et au manque flagrant, entre autre, de scrupule des agresseurs qui n'ont éprouvé aucune retenue ni aucun respect envers cette dame qui aurait pu être leur grand-mère. Une succession d’événements qui ont sérieusement ébranlé une dame déjà fragilisée et dont l'émotivité des actes qu'elle venait de subir ont entraîné cette crise cardiaque qui lui a été fatale.