Assises : le témoignage troublant de la mère de l'accusé

Par 04/11/2020 - 11:47
01/01/2020 - 00:00

Jordany Baptiste se souviendra de son 30e anniversaire, passé, assis, dans une cage de verre devant la Cour d'Assises de Basse-Terre. L'homme doit répondre depuis ce mardi d'attouchements, d'agressions sexuelles et de viols sur plusieurs jeunes femmes dont des mineurs de 15 ans. Ce mardi soir à la barre, la mère de l'accusé a affirmé que certaines de ces filles lui couraient après et dormaient même avec lui au vu et au su de leurs parents. Une mère qui admet néanmoins que son fils est en proie à des pulsions incontrôlables.

    Assises : le témoignage troublant de la mère de l'accusé

Ce mardi, le procès de Jordany Baptiste s'est ouvert devant la Cour d'Assises de Basse-Terre. Il est reproché à l'homme des attouchements, des agressions sexuelles et des viols, dont certains sur des mineures de 15 ans et en état de récidive.

Ce mardi, sur les 8 victimes qui accusent l'homme, seules 4 étaient présentes. Ont-elles eu peur de se retrouver face à celui qui a peut-être été leur bourreau ? Ces absences vont-elles profiter à l'accusé?

Un homme en proie à des pulsions

La mère de l'accusé, elle, a affirmé à la barre que certaines de ces jeunes filles dormaient avec l'accusé, tantôt au domicile de celui ci, tantôt chez elles. Elle s'est également attardée sur les troubles de mémoire dont souffrirait son fils. Une mère qui décrit l'accusé comme quelqu'un souvent en proie à des pulsions et qui avait du mal à se contrôler. 

Le procès se poursuit ce mercredi. Le verdict est attendu ce vendredi.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.