Attaque de la bijouterie Orlov : 5 prévenus condamnés

Par 24/07/2020 - 05:00
01/01/2020 - 00:00

Souvenez-vous de ce spectaculaire cambriolage. L'affaire de la bijouterie Orlov de Jarry était appelée ce jeudi devant le tribunal correctionnel pointois. 5 prévenus, dont seulement 3 présents en audience étaient poursuivis pour cette attaque nocturne survenue en février. La bande de jeunes a écopé de peines allant de 12 mois avec sursis à 2 ans fermes et maintien en détention. Les dommages et intérêt seront débattus ultérieurement.

    Attaque de la bijouterie Orlov : 5 prévenus condamnés

Le 24 février dernier, la bijouterie située sur le boulevard de Houelbourg avait été éventrée par une tractopelle volée. Les malfrats s’étaient emparés de bijoux, valeur estimée du butin, plus de 200.000€ jamais retrouvés. Une course poursuite s’en était même suivie, jusqu’à Jabrun-Convenance, où le conducteur de l’engin avait de surcroit foncé sur les gendarmes, en blessant deux au passage. Mais les auteurs avaient tout de même réussi à disparaitre à pieds dans la nature.

Grâce à l’exploitation des vidéo surveillances et un survol en hélicoptère du côté de la Grippière Petit-Bourg quelques semaines plus tard, un des véhicules impliqués ce soir là a pu être localisé. C’est ainsi que le principal suspect, Jérémy Ambroise, 22 ans a été identifié par les enquêteurs. Lui a toujours nié les faits, il a bien participé à d’autres tentatives auparavant, début février, mais pas au casse final. D'autres jeunes ont été interpellés à leur tour mi juin. Il faut savoir qu’au-delà de l'engin de chantier, deux camions plateau avaient aussi préalablement été volés dans une entreprise d’aluminium, toujours pour forcer ce volet de bijouterie, mais jusque là, en vain.

Benjamin Catalan, le principal complice âgé de 21 ans, a essayé de minimiser les faits. "J’ai pour ma part tenté mais je n’ai jamais réussi, ce n’est pas aussi grave, il ne faut pas me condamner sévèrement" a-t-il indiqué. Il faut dire qu’à l’audience, le prévenu avait plutôt le verbe facile, se contredisant à certains moment lorsque les magistrats insistaient. Son avocate a rappelé qu’il aurait lors de son audition, été victime d’une agression, avec une plainte déposée depuis. 

Quant à Jérémy Ambroise, l’instigateur présumé, il a préféré garder le silence à la barre. Les 3 autres complices, moins impliqués ont pour leur part avoué leurs actes dès la garde à vue. Après en avoir délibéré, les juges ont condamné la bande à des peines allant de 12 mois de prison avec sursis à 4 ans dont 2 fermes, pour le meneur de l’opération.

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.