Blaise Aldo risque 10 mois de prison avec sursis

Par • Mis à jour le 29/10/2019 - 13:13

Ce mardi matin, au tribunal correctionnel, l'ancien maire de Sainte-Anne, Blaise Aldo est sur le banc des prévenus, Il est poursuivi avec un autre prévenu pour favoritisme, prise illégale d’intérêts. Des faits présumés remontant à plusieurs années sur sa commune. Les réquisitions sont tombées à la mi-journée.

    Blaise Aldo risque 10 mois de prison avec sursis

10 mois de prison avec sursis, 10 000 euros d’amende, éventuelle inéligibilité... voilà les réquisitions qui sont, selon nos informations, tombées ce mardi matin dans le procès de Blaise Aldo et Philippe Salles jugés pour des faits présumés de favoritisme, recel de favoritisme, prise illégale d’intérêts au tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre. Le procès suit son cours en ce moment.

La partie civile dans cette affaire est la ville de Sainte Anne. La commune s’estime lésée par les comportements présumés des prévenus, l’ancien maire, Blaise Aldo, et l’ex directeur des Services Techniques, Philippe Salles, par ailleurs entrepreneur.

Ils sont jugés tous les deux pour atteinte à l'égalité des marchés publics, favoritisme et prise illégale d'intérêts. Cela concerne un marché passé fin 2011 autour de la période de Noel, et conclu en janvier 2012, sans réelle publicité selon nos informations.

Un marché dit de " mission d'assistance technique (sic) ", attribué à la société BLGS gérée par Philippe Salles, sans l’aval des membres de la Commission d'appel d'offres. L’opération aurait rapporté environ 450 000 € à la société.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.