Braquage à domicile: la bande condamnée

Par • Mis à jour le 10/07/2015 - 16:10

Trois prévenus étaient jugés, jeudi 9 juillet, par le tribunal correctionnel de Pointe-à-pitre. Sur de simples spéculations, la bande avait attaqué de nuit des particuliers à leur domicile de Saint-François. C'était il y a moins de deux ans. Les malfaiteurs pensaient que le propriétaire disposait d'importantes sommes en liquide. Les 3 individus ont écopé d'un à cinq ans de prison ferme.

    Braquage à domicile: la bande condamnée
On ne s’improvise pas braqueurs, au pire, on se renseigne correctement. Le 2 octobre 2013 au soir, plusieurs individus se présentent au domicile d’un couple armés et munis de masques de singes. Sans discuter, ils frappent les occupants de la villa. Selon des informateurs, l’homme s’adonnerait à la contrebande de cigarettes. Il se dit dans la région qu’il conserverait ainsi beaucoup d’espèces. Sauf que les malfaiteurs ne trouvent pas grand chose.

"On pensait que ça allait être aussi facile que de voler une suçette à un enfant"

Durant les fouilles, les victimes en profitent pour s’enfuir, malgré leurs blessures. La femme trouve refuge chez un voisin, tandis que son conjoint, grièvement blessé s’évanoui dans un champ de canne à une centaine de mètres. Lorsqu’il revient à lui, il découvre une maison retournée, les secours sont arrivés entre temps. Blessé au visage à coup de crosse, l’homme subira plusieurs opérations notamment aux yeux.

Après enquête, le véhicule du couple est retrouvé à Port-Louis. Des analyses ADN et téléphoniques permettent d’identifier un suspect. Jugé hier, alain Rendu a tenté de minimiser les faits. Lors des auditions, l'un des suspects avouera qu'il pensait que ça allait être facile. Ses complices, christophe Jacry qui a fourni les armes et fabrice Ramalingon qui aurait aidé à repérer les lieux ont fait de même. Le tribunal les a condamné à des peines allant d’1 à 5 ans de prison ferme.

Rinsy Xieng