Cinq gros calibres comparaissent aux assises

Par • Mis à jour le 22/06/2015 - 17:04

A procès exceptionnel, dispositif exceptionnel. Cinq braqueurs présumés qui auraient sévi entre 2011 et 2012 sont présentés dès ce lundi 22 juin à la cour d’assises de Basse-Terre. Les prévenus considérés comme dangereux, le procès nécessitera une surveillance sous haute sécurité.

    Cinq gros calibres comparaissent aux assises
Ils sont six à être soupçonnés d’avoir commis plusieurs braquages. Des faits qui se seraient déroulés entre novembre 2011 et juillet 2012. Leurs cibles probables : des particuliers et des sociétés telles que la Brinks, la BRED ou Total.

Dès ce lundi 22 juin, quatre de ces braqueurs présumés comparaitront en tant que détenus à la cour d’assises. Les deux autres sont sous contrôle judiciaire. L’un d’entres eux, détenu pour d’autres causes, ne pourra pas être présenté à la cour.

Ces cinq braqueurs sont considérés comme des caïds dangereux. Pour cette raison, lors du procès une surveillance sous haute sécurité sera mise en place. Cette bande-organisée de ressortissants vénézuéliens et dominicains âgés de 22 à 52 ans est appelée à comparaitre pendant deux semaines.