Condamné pour attouchements et incendie au camping

Par • Mis à jour le 07/02/2019 - 12:24

Alors qu'un groupe de copains campait pour les fêtes de Pâques, un trentenaire s'était introduit dans la tente de la jeune sœur d'une amie. Il avait procédé à des attouchements sexuels sur la jeune femme

    Condamné pour attouchements et incendie au camping

La période de Pâques est souvent associée au camping et aux festivités sauf quand les choses dérapent. Un soir d’avril 2017, plusieurs jeunes campent sur la plage des Salines. Ils sont environ une vingtaine. A la nuit tombée, chacun rejoint sa tente.

Cependant, vers 5 h du matin, un convive, la trentaine révolue, s’introduit dans celle de la petite sœur d’une amie à lui. Il demande avec instance une relation. Face au refus de la jeune femme qui vient d’avoir 18 ans et qui est encore vierge, il procède à des caresses sexuelles allant jusqu'à toucher ses parties intimes. La jeune victime, terrorisée, confiera lors du procès : "Je n’ai pas crié car j’avais peur, il est en général d’un tempérament violent " .

L'agresseur était en couple aux moments des faits. La présence de sa compagne qui dormait dans une autre tente non loin, n'avait pourtant pas freiné ses élans. Le lendemain, la jeune victime raconte tout à sa sœur. Cette dernière exige des explications à l’intéressé. En guise de représailles , il la menace avec un coutelas et brûle la tente de sa jeune victime.

Poursuivi pour l’incendie volontaire et les attouchements, l’individu ne s’est pas présenté à la barre afin de s’expliquer. Les juges ont prononcé 6 mois de prison, plus révocation d’un précédent sursis à hauteur de 4 mois. Au total, le prévenu écope donc de dix mois de prison.