Condamné à un an de prison pour avoir tiré en pleine rue à Grand-Baie

Par Richard Garnier 20/04/2021 - 10:58
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Ce lundi, devant le tribunal correctionnel pointois hier après-midi, siégeant selon la procédure de comparution immédiate, un prévenu à été condamné à un an d'emprisonnement ferme, pour avoir tiré des coups de feu en pleine rue à Grand-Baie-Gosier, heureusement sans blesser personne, et pour avoir proférer des menaces de morts aux policiers venus l'interpeller

    Condamné à un an de prison pour avoir tiré en pleine rue à Grand-Baie

De dénégations en dénégations, Patrice René, 39 ans, n'a eu de cesse d'expliquer qu'il n'y était pour rien, répondant systématiquement par la négative au questions posées par la Présidente d'audience. “Non, ce n'est pas moi qui ai tiré en l'air à Grand-Baie pour faire peur aux prostituées du quartier.”

Il poursuit “Les gens disent tellement de choses. Ils m'ont vu passer avec mon fusil dans son fourreau pour aller tirer dans les bois, tout simplement”. Le prévenu se déclare en effet chasseur de tourterelles.

Vous vous moquez du tribunal", harangue alors la Présidente, elle qui signifie les différentes déclarations de témoins.

Au sujet des menaces de morts, là, aussi, Patrice René indique ne pas les avoir proférées. Le procureur de la république dépeint un profil inquiétant, celui d'une personne qui conteste tout, jusqu'à nier l'évidence, alors qu'il fait régner la terreur dans le quartier. Il demande une peine de 2 ans d'emprisonnement dont 6 mois avec sursis.

Son avocat plaide le fait qu'il ne s'agit en aucun cas d'un grand caïd.

Les trois juges sont finalement allés en deçà des réquisitions, le condamnant à 18 mois d'emprisonnement dont 6 mois avec sursis, soit à 1 an d'emprisonnement ferme.

Tags