Conflit conjugal : il sort le fusil de chasse

Par • Mis à jour le 10/11/2018 - 14:57

Il était question de violence conjugale hier vendredi en comparution immédiate. Un quinquagénaire était présenté pour avoir brutalisé son ex compagne et menaces avec un fusil de chasse. Des faits survenus aux Abymes mercredi. Primo délinquant, l’individu a écopé de 6 mois de prison ferme et obligation de soins liés à l’alcool.

    Conflit conjugal : il sort le fusil de chasse

10 ans de vie commune, 4 enfants puis la rupture… Des séparations qui ne sont pas rares et qui comme en l’espèce, entraînent souvent des situations parfois violentes. Mercredi dernier, une mère vivant dans l’hexagone, se rend chez son ex compagnon pour voir ses enfants, elle trouve un foyer en désordre et décide de faire le ménage pendant que le propriétaire des lieux est absent. Lorsque ce dernier rentre, il est ivre. La femme lui indique que les enfants, qui vivent avec leur père, se plaignent du quotidien, qu’ils seraient obligés de se débrouiller pour cuisiner ou faire les courses. Elle en profite pour lui demander de l’argent, pour payer selon elle, la coopérative de l’école en attente depuis la rentrée.

Les enfants s'interposent 

L’individu alcoolisé s’emporte, une altercation éclate. Craignant une agression, la victime se saisie d’un couteau de cuisine. Son ex conjoint part alors chercher un fusil dans la chambre et revient. Il frappe et la menace avec son arme. Les deux fils ainés de 14 et 17 ans s’interposent et récupèrent l’objet dangereux. Une plainte est par la suite déposée, l’homme placé en garde à vue.

Une situation compliquée 

Déferré puis présenté à la barre correctionnelle, il a reconnu son geste, tout en réfutant certains propos de la plaignante. "C’est lui qui s’occupe de ses fils depuis le départ de madame il y a deux ans" a souligné son avocat, "c’est elle qui est venue à son domicile alors qu’elle n’avait rien à y faire et c’est elle qui a sorti en premier un couteau" a ajouté maître Edouard Lanthiez pour la défense. Le prévenu après délibéré a écopé de 12 mois de prison dont 6 mois avec sursis, avec obligation de soigner son alcoolisme. Notez que 2 fusils ainsi qu'une trentaine de cartouches ont été saisis par la Justice. 

PS: Le nom du prévenu n'a pas été dévoilé car il implique aussi celui des victimes.