Contrôlés avec de la drogue et une arme à feu à Pointe-à-Pitre

Par • Mis à jour le 25/07/2018 - 09:11

Deux prévenus connus de la Justice comparaissaient hier pour avoir été contrôlés dans les rues de Pointe-à-pitre samedi soir dernier, sans assurance, avec de la drogue et une arme à feu. Une patrouille de police avait décidé d’intercepter leur voiture, qui venait de griller un stop. Ils ont écopé de peines fermes et révocation des sursis respectifs.

    Contrôlés avec de la drogue et une arme à feu à Pointe-à-Pitre

Ils étaient pourtant tous deux déjà sous le coup d’un sursis mais n’en ont pas tenu compte. Leslie Félimard et Grégon Annicet, âgés de 28 ans ont été contrôle vers 21h30 samedi, à bord d’une voiture sans assurance, en possession d’une bonne quantité de cannabis et d’une arme à feu type Beretta. L’un d’eux avait de surcroit menti aux agents, en déclarant une fausse identité. Les jeunes venaient de griller un stop lorsqu’ils ont été pris en chasse.

Une situation embarrassante pour eux, ils savaient qu’ils avaient une peine au dessus de la tête, ce qui ne les a pas empêchés d’enfreindre la loi. "C’est pour me protéger au cas" a indiqué le porteur du pistolet, oui sauf qu’il a une interdiction stricte de détenir une arme depuis sa dernière condamnation. Son comparse lui aussi sous surveillance, n’avait pas conscience du danger qu’il représentait au volant, sans papier lui a rappelé la présidente du tribunal.

Le procureur a requis des peines de prison ferme pour ces infractions, demande suivie par les juges, de 8 à 18 mois de prison ferme, plus révocation des sursis de 3 et 24 mois pour les deux prévenus entourés chacun d’une escorte policière.