Cour d'Assises : 15 ans de prison pour Jean Nicolin

Par • Mis à jour le 22/03/2018 - 11:10

Le verdict est tombé ce mercredi soir à la Cour d'Assises de Basse-Terre, Jean Nicolin a été reconnu coupable de tentative d'homicide volontaire et condamné à 15 ans de réclusion criminelle. Son frère aîné, Josué Daufour, a été acquitté.

    Cour d'Assises : 15 ans de prison pour Jean Nicolin

Après 3 jours de procès, le verdict est tombé ce mercredi soir à la Cour d’Assises de Basse-Terre. Jean Nicolin a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle et reconnu coupable de tentative d'homicide volontaire. En revanche, son frère, Josué Daufour a lui été acquitté. Un verdict difficile à accepter pour leurs proches partagés entre la tristesse de voir partir en prison leur jeune frère, seulement âgé de 23 ans, le cadet des 4 enfants de la famille et le soulagement de voir l’aîné recouvrer sa liberté. Au terme de trois jours d’audience, c’est bien ce même sentiment de déchirement qui a laissé son empreinte sur ce procès.

Jean Nicolin, seul à avoir fait feu, à quatre reprises au moins, devant cette discothèque de Sainte-Anne, devra payer cet acte. Bien qu’il ait, cours de son audition, donné quelques détails, son mutisme pendant ce procès, a parfois laissé planer l’impression d’une part de non-dits. Un comportement introverti à l'image d'une famille qui ne veut passer pas passer pour un gang en dépit d'un parcours semé de conflits où la violence s'est invitée à plusieurs reprises. Les 3 femmes et 3 hommes du jury populaire se sont associés avec les 3 magistrats professionnels pour prononcer un verdict nuancé qui a pris compte de la gravité des faits.

Lors de son procès, Jean Nicolin a affirmé assumer son erreur, et accepter la peine prononcée même si celle-ci le tient éloigné de son enfant. Une responsabilité qui l'a conduit à évoluer et à devenir aujourd'hui en prison, un référent pour préserver une certaine sérénité dans son quartier de détenus.