Cour d'Assises : Edwin Brelle condamné à 20 ans de réclusion criminelle

Par • Mis à jour le 04/12/2019 - 19:57

Le verdict est tombé aux Assises de Guadeloupe. Au terme de 3 jours d'audience et de 4 heures de délibéré, Edwin Brelle, âgé de 27 ans, a été reconnu coupable du meurtre avec préméditation sur la personne de Adams Girondin. Un crime commis, il y a tout juste 2 ans, le 5 décembre 2017, peu avant 20 heures, sur le marché de Bergevin à Pointe-à-Pitre.

    Cour d'Assises : Edwin Brelle condamné à 20 ans de réclusion criminelle

Le jury de Basse-Terre a suivi les réquisitions de l'avocat général qui avait réclamé une peine de 20 à 22 années de prison et a confirmé la thèse de l'assassinat. Thèse également développée par Maitre Sarah Aristide dans sa plaidoirie dans l'intérêt des parties civiles, les proches de la victime qui laisse 2 jeunes enfants derrière lui. Au contraire de l'avocat de la défense, Maître Babacar Diallo qui avait sollicité de la part du jury qu'il retienne plutôt les violences volontaires ayant entraînées la mort sans intention de la donner. L'accusé écope au final de 20 ans de réclusion criminelle ce mercredi soir. 

Le 5 décembre 2017, à Bergevin, Adams Girondin ne se doutait pas qu’Edwin Brelle, qui n'avait pas digéré la dernière altercation qu'il avait eue avec lui, ruminait sa vengeance.Ce dernier, probablement irrité d'avoir été battu ce jour-là puis humilié sur les réseaux sociaux. Brelle s'est alors présenté, cette fois armé d'un pistolet et a fait feu. A courte distance et dans une partie vitale du corps ne laissant ainsi aucune chance à Girondin de s'en sortir.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.