Cour d'Assises : les réquisitions pour le couple de Saint-Martinois sont tombées

Par 01/07/2020 - 18:26
01/01/2020 - 00:00

20 ans de réclusion criminelle, pour meurtre, en état de récidive légale, pour Alexandre MACCOW et 5 ans d'emprisonnement avec sursis intégral pour la compagne, Karen PAINES. Ce sont les réquisitions du Ministère Public, ce matin, devant la cour d'assises qui juge ce jeune couple Saint-Martinois de 33 et 31 ans poursuivis pour la mort de Enogat BALZINC survenue le 22 janvier 2017 à la Boucan Ste Rose.

    Cour d'Assises : les réquisitions pour le couple de Saint-Martinois sont tombées
La défense a également plaidé. Elle a demandé, comme attendu, la requalification des chefs d'accusation : les coups mortels pour MACCOW et l'acquittement pour PAINES. L'état de récidive légale fait encourir à Alexandre MACCOW la peine maximale de la réclusion criminelle à perpétuité. Et la non assistance à personne en danger, 5 ans d'emprisonnement, à Karen PAINES. Un maximum que l'avocate générale Elodie ROUCHOUSE n'a pas requis, préférant s'arrêter à 20 ans pour le conjoint et l'intégralité du sursis pour sa compagne. De toute évidence, celle qui représente la société n'a pas voulue priver 3 jeunes enfants, aujourd'hui âgés de 14, 12 et 4 ans d'au moins un de leurs parents. 
 
Une attention que devrait suivre ce soir le jury de la cour d'assises dans lequel on retrouve 8 femmes sur les 9 membres qui le compose. Derrière la peine, quelque soit le quantum, il y a, en effet, une notion de pédagogie qui doit parler aux accusés comme à la société. Œuvre de pédagogie, d'un côté, œuvre de réalité de l'autre. Du côté de la défense où d'abord maître Frédéric JEAN-MARIE puis maître Annick MARTIAL on beaucoup insisté sur l'intentionnalité qui selon eux n'existe pas. 
 
Alexandre MACCOW n'a pas eu l'intention de tuer Enogat BALZINC tout comme Karen PAINES n'a pas eu l'intention de ne pas porter assistance à quelqu'un qu'elle a dit ne pas savoir en danger. Deux thèses s'opposent donc. Aucune des deux, ce soir, ne ramènera Enogat BALZINC. Par contre, en fonction de la reconnaissance de la gravité de l'acte, peut-être qu'une plus grande sérénité prendra corps dans le cœur des proches de cet homme dont la vie a été enlevé le 22 janvier 2017 à la Boucan Sainte-Rose.
 
 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.