Changer d'île

Cour d'assises des mineurs : viol ou consentement ?

Par Christophe Langlois avec Pierre Emmanuel / RCI.FM / 15/10/2018 - 11:22

Ce lundi matin, s'est ouvert, à Basse-Terre, devant la cour d'assises des mineurs, le dernier procès de la session d'octobre. Il s'agit d'une affaire de viol commis en réunion. Des faits qui se seraient déroulés dans un lycée de Grande-Terre, le 2 octobre 2014 et qui impliqueraient 3 jeunes lycéens âgés à l'époque entre 16 et 17 ans. La victime, lycéenne de ce même établissement, étant âgée, elle, de 16 ans.

Le 4 octobre 2014, une lycéenne de 16 ans, porteuse d'un handicap, a déposé plainte, pour viol, au commissariat de Pointe-à-Pitre. Accompagnée de sa mère et de sa grand-mère, elle a affirmé avoir subi, par force et par violence, contre son consentement, des actes de pénétrations par 3 autres lycéens, âgés de 16 à 17 ans, de l'établissement dans lequel ils étaient tous les 4 scolarisés.

Les faits se seraient déroulés, dans une salle de classe, lors de la récréation du midi et auraient été filmés puis diffusés sur WhatsApp.

Les 3 jeunes accusés qui ont 4 ans de plus aujourd'hui, contesteraient la version de la victime présumée et parleraient de consentement.

Ce que démentirait, partiellement cette dernière qui préciserait qu'elle se serait sentie prise au piège au point de ne pas pouvoir sortir de la salle gardée alternativement par l'un des 3 garçons et qu'elle aurait consenti à subir certains actes par peur de représailles et notamment pour dissuader les 3 accusés de mettre à profit leur menace de diffusion de photos et de vidéos prises pendant les différentes scènes.

Les 3 accusés sont toujours restés libres dans cette affaire. Ils n'ont pas fait un seul jour de détention préventive et ont été placés sous contrôle judiciaire aussitôt leur garde à vue levée, c'est à dire depuis le 10 octobre 2014.

Ils ont tous les 3 à ce jour... un casier judiciaire vierge

Le procès qui est prévu pour se tenir toute la semaine doit initialement s'achever vendredi. Il se déroule devant la cour d'assises des mineurs, même s'ils sont tous aujourd'hui majeurs, l'audience a lieu selon le principe de publicité restreinte, autrement dit, sans la présence de la presse.

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.