Des affaires à caractère sexuel devant le tribunal

Par • Mis à jour le 20/04/2018 - 07:34

L’audience correctionnelle de ce jeudi était marquée par des dossiers de comparution immédiate à caractère sexuel. Deux prévenus ont respectivement écopé de peines de prison ferme et avec sursis. L’un avait aux Abymes poignardé son ami lors d’une soirée intime, l’autre avait commis des attouchements sur une employée de commerce à Marie-Galante.

    Des affaires à caractère sexuel devant le tribunal

Tout d’abord, Rodrigue Popotte âgé de 25 ans comparaissait pour avoir mardi dernier, agressé à coups de couteau un autre jeune homme qu’il venait d’inviter chez lui. Lors d’un « simple jeu» a indiqué le prévenu à la barre. Selon ce qui ressort du dossier, le litige tournerait autour d’une proposition de rapport entre les deux individus. Le mis en cause plutôt gêné, n’a pas dit grand chose, au point d’exaspérer le président qui n’entendait rien des maigres explications livrées. Les blessures ont tout de même occasionné 7 jours d’ITT pour la victime. Les juges ont prononcé une peine de 2 ans dont 1 avec sursis.

Et dans la seconde affaire, Sébastien Lamare âgé de 22 ans, comparaissait pour une atteinte sexuelle sur une employée de commerce à Capesterre de Marie-Galante. Il lui avait pincé les parties intimes entre deux rayonnages. Identifié grâce à la vidéosurveillance, le suspect croyait que ce n’était pas un acte grave, pas au point de le mener devant le tribunal. Mais il s’agit bien d’un attouchement qui peut avoir des conséquences mentales sur la victime, surprise par ce geste déplacé. L’expert a noté quelques troubles du comportement chez le prévenu. Ce dernier a donc écopé de 6 mois de prison avec sursis et obligation de soins psychologiques.