Des braqueurs menacent un enfant de 11 ans

Par • Mis à jour le 03/10/2019 - 05:00

Alors que la mère était occupée à payer son essence, ils avaient braqué une voiture dans une station-service de la Jaille Baie-Mahault avec un enfant de 11 ans dedans ! L’un des deux malfrats, le seul majeur, a été présenté en comparution immédiate ce mercredi. Se sentant piégé et contraint par son père, le jeune homme s’est rendu lundi aux forces de l’ordre après des mois d’enquête. Pour ce vol à main armée sur un enfant, il a écopé de 3 ans de prison dont 2 fermes et mandat de dépôt.

    Des braqueurs menacent un enfant de 11 ans

Dylan Equinoxe était recherché depuis avril, pour cette attaque commise avec un complice mineur, renvoyé devant le juge pour enfants. La conductrice était descendue payer, laissant seul son enfant de 11 ans à la pompe. Les deux malfrats n’avaient pas hésité à pointer une arme de poing sur la jeune victime, en kimono car sortant de sport, pour qu’elle déverrouille les portes. Le garçon s’était alors réfugié en pleurs à l’intérieur du magasin, vous imaginez le traumatisme. « Maman j’ai crié, crié j’étais tout seul». 

Ils violentent mère et fils 

La femme ne voulant pas abandonner son véhicule, avait par la suite sauté sur le capot mais la bande a tout de même réussi à prendre la fuite. A l’audience, cette mère était très en colère, des jeunes qui menacent, volent des honnêtes gens qui travaillent dur pour se payer leurs biens, a-t-elle indiqué en regardant dans les yeux le mis en cause dans le box. Tout cela pour 400€, car en fait, le jeune homme avait une dette, il s’était mis en tête de braquer pour la rembourser.

Une victime remontée 

La femme en plus d’avoir perdu sa voiture, car brûlée les jours suivants, a surtout vécu un cauchemar après, son fils qui sursaute au moindre bruit depuis. Elle a demandé 20.000€ de préjudice moral et matériel. C’est grâce à des investigations téléphoniques depuis mai, que des noms ont commencé à ressortir récemment, c’est ainsi que le père du braqueur, finalement averti lundi, a emmené son propre fils chez les gendarmes. Vu son casier judiciaire vierge et son inscription au RSMA depuis, le parquet a demandé 3 ans de prison dont 2 fermes pour cette agression sur personnes vulnérables, peine entièrement suivie par le tribunal.

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.