Des images insoutenables diffusées lors du procès sordide jugé aux Assises

Par 12/12/2020 - 09:27
01/01/2020 - 00:00

Le procès des sept meurtriers présumés de Mathieu Carty se poursuit aux Assises de Basse-Terre. Ce Saint-Martinois avait été tué dans une cellule du centre pénitentiaire de Baie-Mahault en juillet 2016 sous les coups et tortures de ses co-détenus. Il avait alors été incarcéré dans l'attente de son procès pour meurtre et viol sur une touriste belge.

    Des images insoutenables diffusées lors du procès sordide jugé aux Assises

Les sept co-détenus sont jugés pour actes de torture et de barbarie ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Des faits commis dans la nuit du 14 au 15 juillet 2016 au centre pénitentiaire de Baie-Mahault. Cette nuit là, Mathieu CARTY, originaire de Saint-Martin, mis en examen pour meurtre, précédé ou suivi de viol, a subi des atrocités jusqu'à son décès. Ce vendredi, la cour a visionné des images de la mise à mort de la victime.

Les jurés de la cour d'assises, tirés au sort, ne s'attendaient probablement pas à vivre les scènes qu'ils ont visionné. Certains sont sortis "groggys" quand d'autres sont apparus choqués.

Sévices et déchaînement

Ils ont voulu faire payer à Mathieu Carty ce qu'il était soupçonné d'avoir fait subir à la jeune touriste belge en vacances à Saint-Martin. Des images insoutenables. Une victime d'abord humiliée, puis déshumanisée avant de subir toute une nuit les sévices corporels d'une meute de co-détenus déchaînés et affamés de vengeance.

Dans une cellule surchargée, où ils étaient sept dont trois dormaient sur des matelas posés au sol, le calvaire a duré plusieurs heures. Lors de leur déposition, certains se sont montrés plus bavards que d'autres. À la fin, le scénario dressé était clair : Mathieu Carty a été sacrifié et les détenus ont fait justice eux-mêmes. 

Reste à savoir quelle justice à leur tour, leur sera réservé la semaine prochaine lors du verdict attendu à Basse-Terre.

Tags