Des parents immatures condamnés à 1 an de prison avec sursis

Par • Mis à jour le 17/06/2015 - 15:07

On ne s’improvise pas parents. Illustration avec l’affaire de ce jeune couple qui en 2011 donne naissance à un garçon. Suite à de nombreux moments d’inattention, ce dernier fera plusieurs chutes.

    Des parents immatures condamnés à 1 an de prison avec sursis
Suite à de trop fréquents moments d’inattention, un enfant aujourd'hui âgé d'environ 4 ans fera plusieurs chutes. Celles-ci provoqueront d’importantes blessures notamment à la tête. C’est aux urgences pédiatriques que les médecins ont découvert de nombreuses lésions cérébrales non soignées depuis plusieurs semaines.

Certaines dues à une chute du lit conjugale, une autre provoqué lors d’un brusque freinage en voiture, le garçonnet n’était pas attaché. La troisième en seulement 3 mois tout de même, liée à une chute d’un hamac de fortune confectionné avec un drap, pendant que le père s’occupait de ses plants de cannabis dans le jardin.

Au final, les services sociaux ont récupéré le bébé, durant 2 ans, le temps d’éduquer les parents immatures. Selon une expertise, l'enfant souffrirait de troubles du langage et du comportement. Le ministère public a parlé d’une société où beaucoup d’enfants engendrent des enfants.

Donner la vie, c’est aussi et surtout en assurer la sécurité, il faut être responsable, la loi est là pour le rappeler. Il a requis 8 mois de prison avec sursis, le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre est allé au-delà en condamnant le couple à 1 an de prison assorti du sursis en guise d’avertissement.

Rinsy Xieng