Deux chauffards condamnés à de la prison ferme

Par • Mis à jour le 18/07/2018 - 11:27

Malgré les drames qui touchent régulièrement notre département, certaines attitudes dangereuses sur les routes subsistent. Illustration avec ces deux affaires jugées en comparution immédiate ce mardi. Deux automobilistes poursuivis pour refus d’obtempérer, défaut de permis ou alcoolémie au volant, à Pointe-à-pitre puis au Lamentin. Ils ont écopé de peines de prison ferme.

    Deux chauffards condamnés à de la prison ferme

Dans la première affaire, Dannel Parrington âgé de 32 ans et sans permis, avait à la vue d’un contrôle routier le 30 juin devant le collège Kermadec, enclenché la marche arrière. Bloqué par la circulation, au lieu de s’arrêter, il avait foncé sur deux policiers devant lui qui ont été dans l’obligation de sortir leurs armes. Pas de tirs mais un drame évité de justesse, le chauffard ivre a perdu le contrôle avant de s’encastrer dans un autre véhicule stationné. Interpellé manu militari, il a fait l’objet d’une première comparution mais a demandé un délai pour sa défense, requête accordée avec une mise en liberté sous contrôle judiciaire. Au second rendez-vous devant le tribunal, il ne s’est pas présenté et a donc été jugé par défaut. Il a écopé de 3 mois ferme.

Sous bracelet et sans permis

Dans le deuxième cas, Mickaël Lapin, 34 ans avait lui aussi refusé de se soumettre à un contrôle de la gendarmerie à Pierrette Lamentin, le 10 juillet dernier. Faute d’éléments clairs dans la procédure, le refus d’obtempérer n’a pas été retenu par les juges. Pourtant c’est grâce à son bracelet électronique et sa plaque d’immatriculation que l’individu, également sans permis, a pu être confondu, il était bien hors de son domicile au moment des faits mais a toujours nié la fuite. C’est pour cette raison que le tribunal l’a condamné à 6 mois ferme et confiscation de la voiture.