Deux frères règlent leurs comptes au tribunal

Par • Mis à jour le 04/10/2016 - 19:14

Il arrive très souvent que le tribunal correctionnel soit confronté à des dossiers, qui ne méritent pas d'arriver à la barre. Illustration avec cette affaire opposant deux frères en désaccord total depuis quatre ans.

    Deux frères règlent leurs comptes au tribunal
L’affaire peut paraître insignifiante. Toutefois, elle reflète tout de même un problème récurent, propre à la machine judiciaire. Jeudi 29 septembre 2016, deux frères se faisaient face à l’audience, l’un prévenu, l’autre victime. Tous deux obstinés.

L’aîné avait sans autorisation utilisé la carte bancaire du benjamin pour effectuer des achats, estimés à plus de 12.000€. Certes il s'agit d'une infraction, mais elle aurait pu se régler en dehors d’un tribunal. Ce qui interpelle, c’est qu’il a fallu quatre ans de bataille judiciaire pour en arriver là.

"Un encombrement injustifié du circuit", a indiqué maître Bernard Pancrel, avocat du prévenu. L’affaire en elle-même a été jugé en une heure au palais de justice pointois.

Il faut dire que nous sommes dans un état de droit, s’il y a une plainte déposée et insistance, la justice se doit d’étudier le dossier. Les magistrats ne peuvent les ignorer, au risque que les choses s'enveniment.

Du coup, les juridictions sont souvent engorgées, au détriment parfois de cas bien plus graves. Les juges doivent répondre aux demandes des justiciables alors qu’il suffit simplement de faire preuve d’un peu de diplomatie et de bon sens, surtout entre proches.

En l’espèce, le délibéré du tribunal a finalement été ajourné. C'est-à-dire que la décision, probablement une dispense de peine, sera rendu après remboursement total de la somme, chose que le grand frère s'est promis de faire au plus vite.

Rinsy Xieng