Etourdie, elle écrase un agent de maintenance

Par 20/01/2017 - 15:24 • Mis à jour le 20/01/2017 - 15:24

Il était question ce jeudi au tribunal correctionnel, d'homicide involontaire commis sur la route. Souvenez-vous, il y a moins de deux ans, un agent technique qui travaillait dans une bouche à Morne à l'eau avait été violemment fauché par une automobiliste qui n'aurait pas vu le chantier. Etrange quand on sait que toutes les signalisations notamment lumineuses avaient été déployées en amont par les ouvriers. La conductrice "étourdie" et récidiviste a écopé de 12 mois de prison avec sursis et annulation de son permis de conduire.

    Etourdie, elle écrase un agent de maintenance
C’était un accident terrible survenu le soir du 27 février 2015. Alors qu’il procède à des opérations de maintenance dans un bouche technique située sur le bas côté de la route, un agent des télécommunications est percuté de plein fouet par une automobiliste, qui selon elle, ne l’aurait pas vu. Ce malgré l’important dispositif de sécurité installé autour du site: barrières, balises, plots réfléchissants. Un drame incompréhensible en quelque sorte.

La victime fauchée en sortant du trou

Convoquée à la barre, cette femme de 49 ans devait s’expliquer sur cet homicide involontaire particulièrement sanglant. Vous imaginez le corps dépassant à moitié fauché par la Citroen C3. La prévenue a tenu les même propos devant les juges, elle n’a rien vu. Il n’était pas si tard pourtant, la nuit venait de tomber sur ce carrefour de Gensolin. "J’étais juste avant, arrêtée à un stop, mais d’autres véhicules m’ont laissé passer par courtoisie, je me suis donc empressée d’accélérer" la suite on la connait.

Distraite par quoi?

Les analyses sanguines se sont révélées négatives. Par quoi a-t-elle bien pu être distraite au point de ne pas voir les imposants panneaux réglementaires ? On ne le saura jamais. En tout cas, ce n’est pas la première fois que la femme est impliquée dans un accident avec des bléssés graves. Le tribunal l’a condamné à 1 an de prison avec sursis et annulation de son permis et interdiction de le repasser pendant une période de 2 ans.