Fusillade dans une soirée : les gangs incriminés

Par • Mis à jour le 06/12/2018 - 07:20

Section Krim, Chien là Ri, bande à Pliane… Ces noms vous sont peut être familiers au chapitre des faits divers, jusqu'à ce qu'ils débarquent dans une soirée réunissant plus de 400 personnes. Deux prévenus comparaissaient ce mercredi pour une fusillade survenue en 2016 à Petit-Bourg. Lors des échanges d'une dizaine de coups de feu, des victimes collatérales avaient été touchées. A l’origine, un simple vol de scooter entre bandes.

    Fusillade dans une soirée : les gangs incriminés

Ils étaient deux à la barre à devoir s’expliquer sur cette fusillade. Une histoire de gangs des plus connus sur la place. Celui de Mortenol incriminé dans cette affaire, où deux prévenus comparaissaient pour ces faits grave survenus à Petit-Bourg lors d’une Pool Party. Le 15 aout 2016, une fête rassemble plus de 400 personnes. Tout se passe bien jusqu’à ce qu’à ce qu’un litige éclate à la sortie. Un membre d’une bande de Pliane au Gosier voit son scooter subtilisé. Les choses dégénèrent, l’homme s’énerve et accuse la sécurité d’être complice du méfait.

Un convive touché dans sa voiture 

Rendez-vous entre gangs, des armes à feu sortent ! Qui a commencé à tirer ? On ne le saura jamais mais une victime collatérale est touchée durant les échanges. Blessée au dos avec 15 jours d’ITT. Les investigations diligentées, notamment en termes de balistique, conduiront à identifier deux protagonistes, bien connus de la Section Kriminel. Un troisième individu a été cité, mais décédé par balles lors du carnaval dernier à Pointe-à-pitre. 

SK contre CLR

« Un coup des Chienlari de Baie-Mahault qui connaissent bien les vigiles » a laissé supposer l’un des prévenus. Pour les avocats de la défense, maître Jeanne Louis et Annick Martial, les agents de sécurité seraient de mèche et auraient participé. Il régnait une certaine omerta durant l’audience, ce qui se passe dans les gangs ne doit pas être connu et sans citer aucune autre personne bien évidemment. On ne comptait qu’un blessé ce soir là heureusement, mais cela aurait pu être pire selon le procureur. Le tribunal a condamné les deux prévenus à 1 et 4 ans de prison ferme.