Gino Belair condamné à 8 ans pour viol

Par • Mis à jour le 07/02/2018 - 08:18

Gino BELAIR a été reconnu coupable de viol mais pas de violences, sur son ex copine et a écopé de 8 ans d'emprisonnement. C'est moins que les 10 requis par le Ministère Public pour un accusé qui peut espérer sortir de prison d'ici environ 2 à 3 ans pour avoir déjà passé 2 années en détention, si, bien sûr, il bénéficie d'une remise de peine.

    Gino Belair condamné à 8 ans pour viol

Viol mais pas violences. 8 ans de prison. C'est peut-être pour cela que la peine d’emprisonnement a été légèrement revue à la baisse par rapport aux 10 années de réclusion requises. Une atténuation qui a son importance, puisqu'elle pourrait permettre à Gino BELAIR, qui a déjà purgé deux années de détention, de sortir au terme de la moitié de sa peine s'il bénéficie du jeu de remise, en cas de bon comportement.

La cour d'assises n'a pas suivi la défense qui avait plaidé le rejet de l'accusation de viol

Évoquant les relations faciles et répétées entre les deux individus, maître Djimi VERITE avait estimé que l'un était aussi responsable que l'autre dans la détérioration de relations qui ne tournaient qu'autour du sexe. De son côté, le Ministère Public, en 15 minutes, avait abondé dans le sens de l'accusation et avait fait plus confiance au récit de la victime qu'à celui de l'accusé. La durée excessivement courte de ses réquisitions démontre bien la conviction, dès le départ, qui était la sienne de la culpabilité de l'accusé. La partie civile représentée par maître Lorenza BOURJAC était dans ce même état d'esprit et avait dans sa plaidoirie écarté toute place pour le doute.