Harcèlement : la direction de RCI réagit

Par 26/06/2018 - 12:21 • Mis à jour le 26/06/2018 - 12:21

 Le directeur général du groupe RCI, José Anelka, a décidé de réagir après le prononcé de l’arrêt de la cour d’appel de Basse-Terre, la semaine dernière, visant RCI Guadeloupe.

    Harcèlement : la direction de RCI réagit

Plusieurs médias ont relayé cette décision, indiquant que Radio Caraïbes International avait été condamnée pour harcèlement sexuel.  "S'il est fait mention de harcèlement sexuel dans le corps de la décision de la cour d'appel, aucune condamnation pour des faits de cette nature n'est intervenue"  indique José Anelka qui était ce matin invité du Caraïbe 7 heures. Le directeur général du groupe RCI, a indiqué par ailleurs que la cour a confirmé en tout point la décision initiale du conseil des prud'hommes "qui avait condamné RCI Guadeloupe à payer à la partie adverse la somme de 40 000 euros, en réparation du préjudice subi par le salarié uniquement au titre de faits de harcèlement moral."