Il agresse un groupe de voisins avec son coutelas

Par 28/03/2019 - 06:33 • Mis à jour le 28/03/2019 - 06:33

Un prévenu de 64 ans comparaissait hier mercredi pour des violences exercées en début de mois à Baie-Mahault. Il avait asséné des coups de coutelas à des voisins qui était rentrés chez lui, entraînant des blessures graves. N’ayant pas toute sa tête, le tribunal a tout de même reconnu sa responsabilité pénale en le condamnant à 2 ans de prison dont une partie assortie d’une obligation de soins psychiatriques.

    Il agresse un groupe de voisins avec son coutelas

Harry Irrilo, ancien musicien des années 70, fréquente une femme, propriétaire de logements à Moudong nord. Ce jour là, ils reviennent ensemble d’une ballade, l’intéressé rentre chez lui mais n’en ressort pas. Sa compagne qui l’attend dans la voiture s’inquiète, elle demande à des voisins qui discutent devant, d’aller voir ce qu’il se passe. Le groupe d’amis n’arrivent pas à entrer dans l’appartement, inquiets, ils enfoncent la porte. Ils se font immédiatement attaquer par le prévenu qui sort d’une armoire où il s’était caché avec un coutelas, ce dernier assène plusieurs coups blessant deux hommes dans sa crise de folie.

Expulsé de la salle d'audience 

Des blessures qui entraineront jusqu’à 2 mois d’ITT. A l’audience, le mis en cause s’est défendu, pour lui il y a légitime défense, ses voisins veulent l’assassiner depuis longtemps. N’ayant pas toute sa tête il s’est lancé dans un long monologue qui a énervé le président, qui n’arrivait plus à l’interrompre. Il a donc été ramené en geôle du Palais par l’escorte, afin que les débats se tiennent sereinement.

Des troubles psychologiques 

Le psychiatre qui l’a expertisé depuis les faits a relevé une schizophrénie affective. Pour le ministère public, aucune légitime défense mais plutôt les conséquences de la consommation de crack. L’avocat maître Olivier Chipan, a souligné sa maladie mentale, sa place n’est pas en prison. Le tribunal a suivi les réquisitions en condamnant le prévenu à 2 ans de prison avec mandat de dépôt dont 6 mois assortis de soins spéciaux.