Il cultivait 205 pieds de cannabis à Petit-Bourg

Par 23/02/2019 - 09:48 • Mis à jour le 23/02/2019 - 09:48

Deux jeunes hommes étaient présentés en comparution immédiate ce vendredi devant le tribunal pointois. L’un pour son implication dans un trafic de cocaïne entre la Guadeloupe et Paris, le second pour avoir cultivé plus de 200 pieds de cannabis à Petit-Bourg. Ils ont écopé de 1 an de prison ferme pour l’un et avec sursis pour l’autre.

    Il cultivait 205 pieds de cannabis à Petit-Bourg

C’est ce qu’on appelle une affaire dans l’affaire. Le 11 juin dernier, un voyageur est intercepté à son arrivée à Orly avec des paquets de cocaïne cachés dans son caleçon, 267 grammes au total. Les enquêteurs procèdent à des investigations poussées en Guadeloupe, lieu de départ de la marchandise et identifie un complice qui aurait servi d’intermédiaire entre le vendeur et la mule, l'individu est localisé à Petit-bourg en début de semaine, des perquisitions sont diligentées à son domicile. En fouillant dans son portable, les agents découvrent des photos d’un genre particulier.

Un champ de cannabis sous tous ses angles

Ils interrogent le suspect qui fini par avouer et dénonce un de ses amis, gros cultivateur d’herbe sur la commune mais aussi consommateur aguerri. Au total, ce sont 205 pieds qui sont mis à jour et arrachés, du numéraire, du matériel sont saisis. "Je fume depuis mon plus jeune âge" a indiqué le jeune agriculteur, je ne vends pas, au pire je dépanne des amis. "Oui mais c’est ce qu’on appelle offrir céde a répondu le président, c’est une infraction condamnable. Après en avoir délibéré, le tribunal a condamné le prévenu à 1 an de prison avec suris, son acolyte qui lui trempait dans un trafic plus important de poudre blanche, à 12 mois fermes assortis d’un mandat de dépôt.