Il poignarde son adversaire mais ne sait plus pourquoi

Par 07/05/2022 - 12:28 • Mis à jour le 07/05/2022 - 12:27

Un trentenaire comparaissait devant le tribunal correctionnel pointois, pour des violences aggravées commises dimanche au Moule. Un différend avec des personnes qu’il connaissait a dégénéré et après les poings, l’individu a sorti un couteau avant de poignarder son adversaire. Mais le prévenu n’a pas pu expliquer son geste vu qu’il était complètement ivre ce jour là. Il a écopé de 4 ans de prison ferme avec maintien en détention.

    Il poignarde son adversaire mais ne sait plus pourquoi

Le trou noir total pour Ruddy Viomesnil qui dimanche dernier avait sorti un couteau à cran d’arrêt lors d’une bagarre. L’individu avait l’habitude d’être logé chez le frère de sa victime il y a peu, et un différend, sur fond d’alcool aurait dans l'après-midi éclaté. D’abord des coups de poing puis après un moment de répit, l’intéressé a sorti de sa sacoche l’arme avant de frapper à de multiples reprises son interlocuteur. Ce dernier a été sérieusement blessé au bras, à l’épaule et à la tête.

Un geste qui pourrait s’apparenter, encore, à une tentative d’homicide, parmi les 7 relevés le week-end dernier par les autorités. Heureusement, la victime n’a pas eu de pronostic vital engagé mais justifie aujourd’hui d’une ITT de 15 jours. A la barre, le mis en cause a déclaré qu’il ne se souvenait de rien, il ne sait même pas pourquoi ils se sont disputés. Lui-même s’est réveillé le bras cassé à l’hôpital et ce sont les gendarmes qui lui ont expliqué pourquoi il était sous surveillance. 

Le Procureur de la République a rappelé l’affaire qui occupait la Cour d’Assises pas plus tard que cette semaine, une bagarre entre amis qui s’est révélée finalement mortelle. On ne peut pas laisser passer ce genre de comportements. Il a requis 4 années de prison ferme avec mise sous écrous. Demande entièrement suivie par les juges.  

 

 

Tags