Il veut se faire payer pour lui avoir donné un enfant

Par • Mis à jour le 24/03/2018 - 08:51

Un prévenu de 26 ans comparaissait en urgence ce vendredi pour des menaces et violences avec arme commises devant une école primaire de Morne à l’eau. Il s’en était pris en début de semaine, à une mère et son enfant, considérant qu’il en était le père. L'homme voulait être payé pour cela. Souffrant de problèmes mentaux, le suspect a au final été déclaré irresponsable et redirigé vers un établissement spécialisé.

    Il veut se faire payer pour lui avoir donné un enfant

Il est plus fréquent de voir des mères seules réclamer une pension au père, mais rarement l’inverse. "Je lui ai fais un enfant, elle doit me payer" c’est en substance ce que le prévenu, Floribert Ariste, a voulu faire comprendre et d’une façon plutôt violente. Mardi dernier en fin de journée, il croise la victime devant l’école primaire. Muni d’un coutelas, il l’a menace en pleine rue. "Tu dois me donner de l'argent et chaque mois" crie t-il, sur un ton très menaçant. Il était prêt à tuer la femme et le garçonnet selon ses propres dires. Les deux adultes se connaissent, mais cela remonte a il y a très longtemps, impossible qu’il soit le géniteur.

Les effets d'une surconsommation de drogue

L’individu de 26 ans est devenu de plus en plus inquiétant, il s’est mis à attendre quotidiennement devant l’école, pour réclamer ses sous, persuadé d’être le papa du gamin, traumatisé par cette affaire. Il faut dire que le mis en cause est un gros consommateur de stupéfiants, du cannabis durant l’adolescence et de la cocaïne depuis peu. Ce qui aurait joué sur son mental selon l’expert, des troubles d’ordre psychotique-hallucinatoire. Un véritable danger a souligné le ministère public, qui a requis un internement d’office du prévenu qui n’a pas prononcé un seul mot durant toute l’audience. Le tribunal a reconnu l’irresponsabilité pénale et a ordonné une hospitalisation en centre fermé.