Il vole une voiture, percute une femme, se fait contrôler avant d'être jugé ce mardi

Par 30/05/2018 - 10:36 • Mis à jour le 30/05/2018 - 10:36

Un homme était jugé en comparution immédiate pour des agressions envers plusieurs femmes et un vol de véhicule mardi au tribunal de Grande Instance de Pointe-à-Pitre. Les enquêteurs sont allés de surprises en surprises dans cette affaire. L’homme en état de récidive a été condamné à 30 mois de prison avec mandat de dépôt.

    Il vole une voiture, percute une femme, se fait contrôler avant d'être jugé ce mardi

Il était 22h15 le 07 avril dernier à Saint-Claude lorsque les gendarmes tentent d’interpeller un individu au volant d’un véhicule de type Suzuki. Lorsqu’ils réussissent à intercepter le véhicule, il se rendent compte que c’est une voiture volée et le conducteur n’est pas titulaire du permis de conduire. Des simples faits au regard des premiers éléments relevés, sauf que durant la procédure d’audience on apprend que le prévenu avait percuté très tôt le matin avec le même véhicule une femme, pour ensuite s’arrêter, baisser la vitre et lui dérober son sac à main.

L’homme était en état de récidive

Il a déjà commis des faits similaires à Port-Louis le 11 avril dernier. Il s’agit d’un « comportement pour le moins surprenant » lancera le procureur pour ensuite ajouter « Le seul moyen qu’il a trouvé pour s’en sortir, c’est de faire chanter sa victime ». Au regard de la gravité des faits et des antécédents du prévenu, il requiert 3 ans de prison.

Dans sa plaidoirie, l’avocat de la défense a insisté sur le passé du prévenu «un SDF, toxicomane, sans formation et père d’une petite fille de 7 ans qui n’a pas trouver d’autres moyens pour s’en sortir que de voler, il n’a jamais eu l’intention de blesser ou heurter la victime.» Une plaidoirie qui agace particulièrement l’une des victimes qui s’exclame : «C’est quelqu’un que je connais, que je vois tous les jours, je ne comprends toujours pas son geste. J’ai 30 jours d’arrêt de travail à cause du coup que j’ai reçu lorsque la voiture m’a percuté.» Les juges ont condamné le prévenu à 30 mois de prison avec mandat de dépôt, interdiction de porter une arme et une amende à hauteur de 100 euros.