Ils cambriolent le Centre Educatif Fermé de Port-Louis

Par • Mis à jour le 21/02/2018 - 10:23

Deux jeunes âgés de 20 ans étaient présentés mardi en procédure de comparution immédiate devant le tribunal correctionnel pointois. Ils avaient le week-end dernier cambriolé le Centre Educatif Fermé de Port-Louis, subtilisant le matériel informatique mais aussi des objets personnels de pensionnaires. Le tribunal a prononcé 12 mois de prison dont la moitié assortie du sursis.

    Ils cambriolent le Centre Educatif Fermé de Port-Louis

Comble de la bêtise, les prévenus ont tenté ensuite de revendre un des appareils volés, à un éducateur travaillant dans ce même centre, c’est ainsi qu’ils ont pu être identifiés. Dans la nuit de samedi à dimanche derniers, Jonathan Gémiville et Alan Marie-Joseph, s’introduisent par une fenêtre qu’ils ont préalablement, démonté, une fois à l’intérieur, ils font main basse sur tout ce qu’ils trouvent. Une dizaine de téléphones portables, du matériel multimédia, des effets personnels d’élèves. Le méfait accompli, la bande repart en pleine nuit.

Ils contactent un éducateur du CEF

Ils parviennent les jours suivants à revendre une partie du butin, pour quelques centaines d’euros. Dans leur démarchage, ils contactent un employé de l’établissement, qui fait rapidement le rapprochement avant d’avertir la direction. Les gendarmes procèdent à des perquisitions chez les suspects, qui pour l’anecdote, sont d’anciens pensionnaires du centre, des objets dérobés sont ainsi retrouvés. Les mis en cause passent aux aveux.

Les affaires d'autres jeunes en difficulté

"On a agit sur un coup de tête" a indiqué l’un des prévenus. "Vous vous en êtes pris aux affaires d’autres jeunes en difficulté et aux outils qui servent à leur insertion. C’est inadmissible !" a souligné la partie civile mais aussi le ministère public qui a requis 12 mois de prison. Le tribunal a prononcé des peines de 1 an dont 6 mois fermes pour les deux jeunes voleurs, très peu malins.