Ils recherchent le disparu et tombent sur un forcené

Par • Mis à jour le 10/03/2018 - 07:07

Un quadragénaire récidiviste a écopé vendredi de 6 mois de prison ferme devant le tribunal correctionnel, peine qui se rajoute à 12 mois relatifs à une précédente condamnation par défaut. L’individu avait jeudi jour férié, fait tout un tapage dans un restaurant de Saint-François. Les gendarmes à la recherche d’un disparu et qui passaient par là, ont été obligés d’intervenir. Ils ont été pris à partie.

    Ils recherchent le disparu et tombent sur un forcené

C’est alors que les militaires s’affèrent à répondre à un signalement lié à une disparition inquiétante, qu’ils tombent sur une scène particulièrement bruyante. Thierry Julien Esnard âgé de 43 ans, vocifère dans tous les sens dans un des restaurants de la Marina. L’individu est dans un état alcoolique et insiste pour manger mais il n’a pas assez d’argent. Il s’en prend donc aux personnes présentes, clients comme serveurs, il exige la fermeture immédiate de l’établissement si on ne le sert pas.

Les gendarmes cherchaient le disparu

Les gendarmes intrigués par cette attitude décident de s’interposer, ils essuient des insultes dont le juron national. L’officier responsable reçoit en plus des menaces de mort en créole. Le forcené est donc maîtrisé manu militari puis placé en garde à vue, contraignant la patrouille à le ramener à la brigade alors, que rappelons le, elle intervenait suite à un appel, indiquant qu’un quinquagénaire, disparu depuis plusieurs jours, avait été aperçu dans ce secteur touristique.

Une mission compromise 

Elle n’a donc pas pu vraiment aller jusqu’au bout de ses vérifications à cause du prévenu ivre et agressif. Notez que ce dernier, avait de surcroit un mandat d’arrêt qui courait depuis mai, pour des infractions en partie similaires. Une peine de 1 an mise immédiatement à exécution dès son déferrement. Plus 6 mois de plus pour les faits d'outrage et menaces de mort sur dépositaires de la force publique, prononcé par le tribunal correctionnel.