Jugé pour un accident mortel le jour du réveillon

Par • Mis à jour le 30/11/2018 - 06:29

La prudence sur les routes est recommandée à l’approche des fêtes. Illustration avec cette affaire jugée hier jeudi en correctionnelle. Un jeune homme de 31 ans comparaissait pour avoir lors du Noël dernier provoqué un accident de la route, tuant un père et blessant grièvement ses deux petites filles à Petit-Canal. Le prévenu conduisait ivre, il a écopé de 2 ans de prison avec sursis.

    Jugé pour un accident mortel le jour du réveillon

Souvenez-vous, le drame s’était produit le jour du réveillon, le 24 décembre 2017. Un père de famille part en voiture acheter des guirlandes avec ses deux fillettes de 6 et 8 ans. Dans une courbe de la RN6 entre Petit-Canal et Morne à l'eau, il croise un autre automobiliste sur la voie opposée qui se déporte. Le choc frontal est violent, le papa décède sur le coup, ses enfants blessés sont désincarcérés par les secours, ils justifieront de plusieurs mois d’ITT et des séquelles graves jusqu’à présent.

Il avait beaucoup bu chez des amis 

Le conducteur d’en face est auditionné par les gendarmes, il présente 2 grammes 26 d’alcool dans le sang ! Il sortait de chez des amis où il avait bu quelques punchs et des bières, il comptait rentrer chez lui, à peine à 5 kilomètres mais il ne se souvient plus de la suite. « Je m’en veux énormément » a expliqué le prévenu à la barre, sa vie est brisée depuis cette accident ont indiqué ses proches, cités comme témoins à l’audience. Fonctionnaire de la commune, son directeur des services est également venu témoigner de son travail.

Un homme est mort sous les yeux de ses filles

« C’est trop facile il faut faire face à la réalité, un homme est mort et deux enfants porteront des séquelles à vie » a rétorqué l’avocat de la partie civile. « Une cinétique morbide qui n’en fini pas sur nos routes » a-t-il ajouté, cette situation aurait pu être évitée sans l’alcool. Le tribunal est allé au-delà des réquisitions de 1 an avec sursis, en condamnant le chauffard, sans antécédents judiciaires, à 2 ans de prison avec sursis, interdiction de permis pendant 1 an, les dommages et intérêt seront débattus ultérieurement mais on se doute déjà, qu’ils s’élèveront à plusieurs centaines de milliers d’euros.