L'affaire Molinié renvoyée en janvier prochain

Par • Mis à jour le 11/12/2017 - 17:23

Appelé pour la première fois devant le tribunal correctionnel de Basse-Terre ce matin, le procès collectif pour des faits-présumés de détournements de fonds publics, favoritisme, blanchiment et recel ou complicité de ces infractions, a été renvoyé. Renvoi au 11 et 12 janvier prochain. L'avocat du maire de Terre-de-Haut, Louis MOLINIE principal prévenu de ce dossier, était souffrant.

    L'affaire Molinié renvoyée en janvier prochain

Des débats effectivement menés sur la forme, et non sur le fond. Certificat médical à l’appui, Maître SAMPER, avocat du chef d’édilité Louis MOLINIE, présenté comme le principal prévenu de ce dossier, étant absent pour maladie, était substitué ce matin à l’audience par Maître DIALLO.

 

Contrairement aux 6 autres prévenus, le chef d’édilité saintois n’était pas non plus présent à la barre. Ce qui n’a pas joué en sa faveur, puisque dans son délibéré indiquant le report du procès sur le fond aux 11 et 12 janvier 2018, dans un mois, le contrôle judiciaire imposé à Louis MOLINIE a été maintenu. Dans ses réquisitions, le procureur avait d’ailleurs demandé au tribunal de tenir compte de son absence. Du côté de la partie civile, défendant notamment les intérêts de la commune de Terre-de-Haut,  Maître PLUMASSEAU ne pouvait que s’incliner devant ce renvoi.

 

Dans un mois précisément, c’est cette fois sur le fond du dossier que devrait être étudiée cette affaire devant ce même tribunal corrrectionnel de Basse-Terre.