L'ancien maire Blaise Aldo convoqué devant la Justice

Par Rinsy Xieng • Mis à jour le 17/01/2019 - 07:11
Guadeloupe

Après les élus du Sud Basse-Terre, décidément les affaires politico-financières se suivent et peuvent parfois se ressembler. L’ancien maire de Sainte-Anne, Aldo Blaise est à son tour convoqué en correctionnel en avril prochain. Poursuivi avec un autre prévenu pour favoritisme, prise illégale d’intérêt… Des faits présumés remontant à plusieurs années sur sa commune. Révélations RCI.

    L'ancien maire Blaise Aldo convoqué devant la Justice

C’est à l’issue d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet pointois que l’ancien maire de Sainte-Anne, se voit aujourd’hui convoqué devant la juridiction correctionnelle. Il devrait répondre des faits présumés de favoritisme, recel de favoritisme, prise illégale d’intérêt. Sur le banc des prévenus également poursuivi, l’ex directeur des services techniques de la ville, qui selon nos informations aurait bénéficié de marchés publics en recréant une structure à part, des travaux engagés par la municipalité auraient directement profité à ce dernier. Sans aucune mise en concurrence légale semble t-il ou de procédure en bonne et due forme.

Rendez-vous le 16 avril devant le tribunal pointois 

Blaise Aldo devrait donc s’expliquer le 16 avril prochain dès 8h devant les juges, sous réserve d’un renvoi, qui pourra être demandé puisqu’il s’agira de la première présentation du dossier. Il se pourrait toujours selon nos sources, que la commune de Sainte-Anne se constitue partie civile à ce procès, le maire actuel Christian Baptiste devrait en décider sous peu. Rappelons au passage que Blaise Aldo avait déjà été frappé d’inéligibilité pour une période de 3 ans, en novembre dernier, décision du Conseil Constitutionnel, suite à des irrégularités constatées lors des dernières élections sénatoriales notamment l’absence du dépôt du compte de campagne.