Le Procureur de la République enquête sur la "Beach Party"

Par 15/09/2020 - 10:27
01/01/2020 - 00:00

Un rassemblement non déclaré et non autorisé a semble-t-il eu lieu le week-end dernier sur une plage de Grande-Terre, regroupant plus d’une centaine de personnes pour une « beach party ». Une enquête de gendarmerie a été diligentée dès lundi matin sous l'autorité du Procureur de la République afin de vérifier cette information puis identifier et auditionner les organisateurs de cet évènement illégal, au regard des textes en vigueur compte tenu du contexte sanitaire. Des poursuites pénales seront envisagées à l'issue.

    Le Procureur de la République enquête sur la "Beach Party"

La Préfecture indique que tous les participants identifiés feront également l’objet d’une verbalisation, à partir de 135€, voire plus en cas de majoration. La consommation d'alcool sur la voie publique est interdite, de même que la pratique de toute activité dansante dans les lieux publics, fermés ou ouverts, sur l’ensemble du territoire de la Guadeloupe, à l’exception des activités sportives définies par le code du sport.

Au delà des poursuites et sanctions pénales, les autorités rappellent que ce type de rassemblement renforce la viralité du coronavirus, dangereux pour les personnes les plus fragiles et impacte également la chaîne sanitaire, déjà fortement sollicitée dans le contexte actuel. La tenue de celles-ci est donc de nature à faciliter la propagation du virus et mettre en danger la vie de nos concitoyens. Les forces de l’ordre seront pleinement mobilisées, aux côtés des maires et de leurs polices municipales, pour contrôler la bonne application de ces mesures, essentielles pour la sauvegarde de la santé de nos concitoyens.

Depuis le 28 août dernier, la Guadeloupe est placée en zone de circulation active du virus. Dans l’intérêt de tous et pour préserver la santé de nos concitoyens, le préfet de la région Guadeloupe appelle la population à respecter les mesures pour lutter contre la propagation du virus. Si les jeunes concitoyens ne prennent pas la mesure de la gravité de la situation et n’agissent pas de manière responsable en réduisant leurs comportements à risque, ils exposent notre territoire à une circulation encore plus active de l’épidémie et, par conséquent, à l’édiction de mesures sanitaires encore plus restrictives pour chacun d’entre nous.

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.