Le gang de la Saint-Valentin jugé

Par 04/01/2017 - 15:32 • Mis à jour le 04/01/2017 - 15:32

Les « braqueurs de la Saint-Valentin » souvenez-vous c’est ainsi qu’on les surnommait en 2013. La bande avait écumé plusieurs villes, de Baie-Mahault à Gosier en passant par Morne à l’eau, s’attaquant principalement aux couples d’amoureux ce jour du 14 février. Une équipée sauvage qui a laissé des traumatismes psychologiques chez les victimes mais qui pour les auteurs, ressemblait plus à un jeu. Quatre prévenus ont écopé de prison ferme, de 2 à 4 ans, devant le tribunal correctionnel ce mardi.

    Le gang de la Saint-Valentin jugé
On comptait pas moins d’une dizaine de méfaits imputables à cette bande, au point de créer un climat d’insécurité chez la population les jours suivants. Tout commence la veille par le vol d’un 4x4 à Convenance, un couple avec enfant, se fait braquer sous la menace. Le véhicule sera utilisé la nuit suivante, servant à agresser d’autres particuliers, des couples mais aussi des commerçants ambulants. Petite anecdote, les malfrats ont même eu le culot de se servir en bokits pendant leurs attaques. Sinon, leur butins étaient fait de bijoux, numéraire, voitures le plus souvent incendiées par la suite, bref, un périple criminel sans but précis, d’ailleurs trois prévenus l’ont à demi mot avoué à la barre.

Une soirée pour se défouler

Une "bêtise" selon eux, sauf que ce genre d’action relève normalement de la Cour d’Assises ont tenu à rappeler les juges. L’affaire a en effet été correctionnalisée, encore une fois. Notez que le quatrième individu a refusé son extraction de prison, un cinquième est depuis les faits décédé par balles. Ceux présents sont restés discrets, non pas par défiance, mais simplement parce qu’ils ne savaient quoi répondre aux magistrats. « On ignorait qu’on allait faire aussi peur » a indiqué l’un d’eux. Le parquet a réclamé des peines fermes, de 2 à 4 ans de prison pour ces jeunes, qui ce soir de la Saint-Valentin 2013, ont voulu joué les cupidons mais avec des fusils et cagoules en guise d’arcs et de flèches.