Changer d'île

Le meurtre de Guy Hamot reconstitué à Capesterre de Marie-Galante

Par José Phanor (avec Thierry Fundéré) / RCI.FM / 01/06/2017 - 11:59

Ce crime odieux avait suscité une très vive émotion dans cette île du sud en septembre dernier. L’homme âgé de 84 ans avait été battu à mort, par deux jeunes de la commune qui étaient entrés chez lui par effraction. Les meurtriers présumés ont dû refaire leurs gestes criminels devant les enquêteurs, dans le cadre de l’instruction.

Un important dispositif de sécurité a été déployé à Capesterre de Marie-Galante, ce jeudi matin 1er juin 2017, comme c’est le cas pour chaque reconstitution de crime. Une partie du quartier où le drame s’était déroulé a été bouclée par les forces de l’ordre. Les faits remontent au 18 septembre 2016. Ce jour-là, Guy Hamot (84 ans), était violemment agressé par des voleurs à son domicile. L'octogénaire, retrouvé par des voisins dans une marre de sang, avait succombé à ses graves blessures quelques jours plus tard au CHU de Pointe-à-Pitre.

Homicide volontaire retenu

L’enquête confiée à la section de recherche s’était rapidement orientée vers la thèse du vol ayant mal tourné, avant de déboucher sur l’interpellation de deux jeunes de la commune placés depuis en détention provisoire. Initialement mis en mis en examen pour « tentative d'homicide volontaire concomitant à un autre délit (vol aggravé avec incapacité totale de travail supérieure à 8 jours) et non assistance à personne en danger », avaient été finalement poursuivis pour homicide volontaire. La victime, Guy Hamot était l’oncle du maire de Capesterre Marlène Miraculeux-Bourgeois. 

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.