Les braqueurs du bar à salades de Grand-Camp condamnés

Par • Mis à jour le 30/11/2019 - 09:36

Souvenez-vous, fin octobre, le bar à salade situé à Grand-Camp en face de RCI avait été braqué par des individus armés et encagoulés. Des commerçants avaient même témoigné sur nos ondes. Les deux jeunes auteurs étaient présentés en comparution immédiate vendredi. Interpellés cette semaine grâce à l’enquête de police, les prévenus ont écopé de peines allant de 10 à 15 mois de prison ferme au total.

    Les braqueurs du bar à salades de Grand-Camp condamnés

Deux amis d’enfance qui avaient faim. C’est ce qu’ils ont tenté d’expliquer à la barre. Pourtant, « vous consommez régulièrement du cannabis » a répondu le tribunal, « avec quel argent l’achetez-vous ? » Silence en retour. Le 23 octobre dernier sur les coups de 10h15, le bar à salade situé dans la petite zone commerciale de Grand-Camp a vu débarquer 2 malfaiteurs, encagoulés et munis d’une arme de poing. Pas de blessé à déplorer mais du personnel choqué, tout cela pour un butin de 50 euros.

Deux prévenus aux allures d'adolescents

Grace aux divers témoignages et vidéosurveillances, des profils sont mis en exergue par les enquêteurs de la police. Autre indice, le portable d’une des victimes, volé lors de l’attaque a été rallumé, grosse erreur puisqu’il a pu être localisé par la suite. Les braqueurs en herbe, Jérome Cartham et Mathieu Léonidas, tout juste majeurs sont interpellés l’un après l’autre, sans difficulté. A l’audience, ils ressemblaient à deux adolescents devant un conseil de discipline. Timides, frêles, ne sachant quoi dire pour leur défense, la présidente jouait un peu le rôle d’une institutrice sermonnant des élèves.

Inconscients de la gravité du geste

« Le pistolet n’était pas chargé », « on n’a frappé personne » bien heureusement ont fait remarquer les juges, mais le traumatisme est là. Le principal mis en cause habite une résidence non loin, les Chicanes, chez sa mère au foyer avec 6 frères et sœurs. Connu du tribunal pour enfants depuis l’âge de 14 ans. Une « bêtise incommensurable » a admis l’avocate, mais ce sont des jeunes désœuvrés. Au total 10 et 15 mois de prison ferme ont été prononcés, avec mandat de dépôt pour l’instigateur récidiviste.

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.