Les cambrioleurs de Kazabrok interpellés et jugés

Par • Mis à jour le 21/03/2018 - 06:26

Un couple d’amis était présenté en comparution immédiate ce mardi devant la juridiction correctionnelle pointoise pour avoir dimanche dernier, cambriolé les locaux de Kazabrok au Raizet. Les suspects avaient été interpellés en flagrant délit en train de repartir avec des caddies remplis de marchandises. Ils ont cependant écopé d’une peine d’avertissement : 6 mois avec sursis.

    Les cambrioleurs de Kazabrok interpellés et jugés

Elle "manquait d’argent pour manger" a-t-elle dit à la barre, véronique Koumadokin âgée de 34 ans est pourtant une consommatrice de cocaïne, selon ce qui ressort du dossier. Elle avait bénéficié de l’aide d’un ami, Eddy Rémy, 47 ans, ensemble ils s’étaient rendus à Kazabrok afin d’y récupérer tout ce qu’ils pouvaient emporter. Petit électroménager, jouets, appareils électroniques… Deux caddies remplis qu'ils s’apprêtaient à ramener chez eux dans une cité du Raizet. Mais alertés, les services de police les ont interceptés sur la route. Dur de nié l’évidence, ils ont avoué.

Kazabrok régulièrement visité

Des "difficultés financières oui, mais pas pour vivre, surtout pour se droguer" a tenté de savoir la présidente. C’était "une mauvaise idée" a reconnu la principale prévenue, pourtant mère de deux enfants de 4 mois et 6 ans, tous les deux placés en foyers. Ce n’est pas la première fois que l’association venant en aide aux plus démunis et employant des jeunes en difficulté est cambriolée. L’avocat de la défense a tenté de minimiser le vol en parlant d’une situation sociale précaire, de gens qui vivent au jour le jour. Le ministère public a requis 1 an de prison. Le tribunal a opté pour 6 mois mais entièrement assortis d’un sursis, les prévenus sont donc repartis libres avec un grand sourire.